Bataille de la mer de Java

26-27 février 1942

26 février : 2 convois japonais font route vers Java


 Doorman décide de concentrer ses forces sur le convoi Est et lance contre le convoi Ouest 2 croiseurs et 2 destroyers démodés.
 

Forces japonaises

Forces alliées


sous les ordres de l'amiral Takagi

Nachi, Haguro

Jintsu,  Naka

7


sous les ordres de l'amiral Doorman
 

Houston

Exeter

De Ruyter, Java, Perth

10 (dont 3 anglais flambants neufs)

 

18h30 : Doorman quitte le port de Surabaja. Toute la nuit il cherche en vain l'adversaire.

27 février

A l'aube, Doorman demande l'aide de l'aviation mais il n'y a plus d'appareils disponibles.

14h27 : Le navire amiral de Doorman, le De Ruyter, s'apprête à rentrer au port quand on lui signale l'ennemi à 90 milles. Il fait aussitôt demi-tour et reprend la mer, les 3 destroyers anglais en tête suivis du De Ruyter, du croiseur lourd anglais Exeter et de l'américain Houston. Viennent ensuite le croiseur australien Perth et le hollandais Java. A bâbord les deux destroyers hollandais et les 4 américains.

Doorman réclame à nouveau le soutien de l'aviation mais sans plus de succès.

Takagi a nettement l'avantage : 17 navires contre 14 plus l'aide des avions de reconnaissance. L'amiral japonais a deviné que Doorman en voulait aux transports de troupes et ordonne à ses 40 bâtiments de s'éloigner du lieu du combat.

Le croiseur léger Jintsu du contre-amiral Tanaka repère l'ennemi à 17 milles au Sud-Ouest. Peu de temps après le croiseur Haguro aperçoit le De Ruyter.

Le croiseur anglais Electra repère la flotille de destroyers de Tanaka, les croiseurs lourds de Takagi et les destroyers du contre-amiral Nishimura. Il alerte aussitôt Doorman : "ennemi à 330°, vitesse 18 noeuds, cap 220°". Les japonais virent de bord et foncent sur les navires de Doorman.

16h15 : Les deux croiseurs lourds Nachi et Haguro ouvrent le feu mais trop court.

16h16 : L'Houston et l'Exeter ripostent mais sans causer trop de dommages.

Tanaka, avec le Jintsu et 7 destroyers décide d'attaquer la pointe de la flotte alliée : le Perth et l'Electra sont encadrés mais esquivent habilement. Les deux flottes se trouvent parallèles et Takagi en profite pour lancer une attaque par torpilles : 12 destroyers lancent en même temps. C'est le moment que choisit Doorman pour virer de bord et les torpilles se perdent.

17h : Takagi donne l'ordre d'attaque générale. Une nouvelle salve de 50 torpilles est lancée mais sans plus de succès que la précédente. Les japonais se cachent alors derrière un rideau de fumée. Doorman se bat alors en aveugle, seul l'Exeter possédant un radar alors que Takagi peut compter sur ses 3 avions de reconnaissance. Un obus du Haguro atteint l'Exeter et explose dans la chaufferie. Sa vitesse réduite de moitié, le croiseur vire pour éviter la collision avec le Houston. Le Perth crache un rideau de fumée pour protéger l'Exeter.

17h15 : Le destroyer hollandais Kortenaer reçoit une torpille, se casse en 2 et coule en 1 minute.

17h21 : Doorman décide de reformer sa ligne de croiseurs et manoeuvre afin de se retrouver entre la flotte japonaise et l'Exeter. Il ordonne aux 3 destroyers anglais de traverser le rideau de fumée. L'Electra, qui était seul en tête, se retrouve face au Jintsu et aux 7 destroyers de Tanaka. Il parvient à toucher deux fois le Jintsu mais n'a aucune chance et est gravement touché.

17h30 : Protégé par le Witte de With et 2 destroyers anglais, l'Exeter tente de se replier vers Surabaja.

Doorman ne dispose plus alors que de 10 navires contre 17 et le Houston va se trouver à court de munitions.

18h09 : L'Electra commence à couler.

18h20 : Le capitaine de frégate américain Binford décide d'attaquer Takagi avec ses 4 destroyers mais, lancées de trop loin, ses torpilles se perdent.

18h30 : Takagi se retire vers le nord pour attendre la nuit.

19h20 : Doorman aperçoit le Jintsu et 3 destroyers. Il décide de le contourner par le sud à la recherche du convoi.

21h25 : Le destroyer anglais Jupiter explose sur une mine.

23h00 : Le De Ruyter aperçoit 2 croiseurs lourds japonais par bâbord. Il ouvre le feu, imité par le Perth, le Houston et le Java mais sans résultat.

23h22 : Le Nachi et le Haguro lancent 12 torpilles

23h36 : Le De Ruyter, atteint par une torpille, brûle de bout en bout.

23h40 : Le Java connaît le même sort que le De Ruyter et coule en quelques minutes.

Le Perth et le Houston prennent la direction du Sud-Est. Les japonais ne les suivent pas.

28 février

17h : 4 destroyers américains se replient vers l'Australie. Un 5 ème destroyer, le Pope est chargé d'escorter l'Exeter avec le destroyer britannique Encounter.

23h06 : le Perth et le Houston engagent 4 destroyers japonais qui reçoivent l'aide du croiseur léger Natori et des croiseurs lourds Mogami et Mikuma.

1er mars

 0h05 : Le Perth est atteint par 2 torpilles et coule en quelques minutes. Le Houston est gravement endommagé par une torpille du Mikuma. L'une après l'autre les tourelles du croiseur américain sont réduites au silence.

0h45 : Le Houston coule.

9h35 : Les croiseurs lourds Nachi et Haguro escortés de 2 croiseurs légers et de 4 destroyers repèrent l'Exeter en fuite.

11h20 : L'Exeter atteint plusieurs fois est immobilisé. Un destroyer japonais lance une torpille et l'Exeter chavire.

Dans le même temps, l'Encounter est coulé.

13h00 : Le Pope est immobilisé par deux bombardements. Les croiseurs de Takagi le coulent en 15".

Pertes alliées

Exeter, Houston

Java, De Ruyter,

Kortenaer, Electra, Jupiter, Encounter, Pope  

Tableau complet des pertes
 Victoria cross décernée à titre posthume