Bataille de la mer de Bismarck

3-4 mars 1943 

 

Alors que la campagne de Guadalcanal faisait rage, de nombreuses batailles eurent lieu aux abords de la Nouvelle Guinée. Début mars, un convoi appareilla de Rabaul afin de renforcer la zone de Buna-Gona. Il était composé de 8 destroyers et d'autant de barges de débarquement et protégés par une patrouille aérienne.

 

Forces japonaises

Forces américaines

8 +
8 transports de troupes

 

120

 

 L'attaque du premier jour à haute altitude par des B-17 a coulé deux transports et endommagé un troisième. Deux destroyers se sont occupés du sauvetage des survivants pour les amener en Nouvelle Guinée, manoeuvre menée à bien et qui permit au convoi de se replier avant l'aube.

 Le 4 mars fut désastreux pour les japonais : arrivant à portée des bombardiers américains et australiens, le convoi a sauvagement été attaqué et mitraillé. A midi, les 6 transports restants ainsi que 4 destroyers coulaient. Les 4 destroyers rescapés récupérèrent le peu de survivants qu'ils pouvaient et mirent le cap sur Rabaul.

 

Pertes japonaises

Pertes américaines

4 +
8 transports de troupes

Indéterminé